Démonter un moteur de monocycle électrique (ou gyroroue)

 
 

moteur-gyroroue

 

 

Dans cet article je vous propose quelques astuces pour démonter un moteur de monocycle électrique, ou gyroroue.

Je ne reviendrai pas sur le démontage de la coque et des cale-pieds, d'autres l'ont déjà très bien fait avant moi.

(La plupart des photos sont zoomable en cliquant dessus).

 

 

marche-pied-pliant

 

Voici déjà quelques accessoires et outils, qui faciliteront la tâche :
un marche-pied avec un orifice, permettra d'y poser la roue à plat,
(et plus tard le stator) sans endommager les axes (et surtout le câble) qui pourront passer par l'orifice :

 

 

 

Il faudra bien évidemment dévisser toutes les vis qui maintiennent les flasques, à l'aide de la bonne clé Allen.
Les vis sont collées au frein filet, mais devraient se desserer relativement facilement.

razor-blades

 

Ensuite il faut séparer les flasques de la jante, et si possible sans rien endommager.
Pour cela on peut utiliser des lames de rasoir en composite, en les plaçant en opposition puis en les enfonçant progressivement, à l'aide d'un marteau :

 

 

burins-plastique-de-carrossier

 

Et /ou des burins en plastique / composite de carrossier :

 

 

 

Une fois les flasques enlevés, le stator est fortement maintenu par le champ magnétique des aimants.
Le pousser par son axe central n'est pas la solution car il aura tendance à se mettre de travers.

En observant de plus près, le stator se colle toujours d'un côté. Il faut donc pousser progressivement le côté qui est en contact avec les aimants (et qui touchera et frottera les aimants lors de la pression). Si le stator est posé sur le marche-pied, il faut pousser sur les bobines en contact, tout en tirant sur la roue. Celle-ci devrait finir par venir, avec un peu de force, d'analyse et de patience.

Pour la remise en place du stator dans sa roue, je procède de la façon suivante : stator sur le marche-pied au sol, on s'assied devant lui, roue en main, on approche la roue progressivement pour pouvoir ensuite mettre un pied sur l'axe du stator, et donc maintenir fermement le stator entre le marche-pied et son pied.

Il suffit alors de rapprocher la roue que l'on tient à deux mains par le pneu puis de terminer l'approche, l'attraction fera le reste.

Retour au sommaire

 

Comments are disabled